En une année de (re)mise en forme, j’ai remarqué tellement d’effets positifs tant sur mon bien-être physique qu’intérieur, bien plus que je ne l’aurais imaginé. Il y a le sport bien sûr mais il y a aussi le rééquilibrage alimentaire. C’est un tout. Une conscience d’un mieux vivre, un besoin de prendre soin de soi.

Ces bienfaits, j’aimerais les partager avec vous. Je n’essaie pas ici de me poser en modèle, loin de là, mais seulement de partager avec vous les 10 effets positifs les plus marquants que m’ont apporté la pratique régulière du sport. Et puis si jamais ça peut tenter ceux et celles d’entre-vous  qui hésitent à sauter le pas, je me dis que ça peut être utile.

IMG_6189-62

1. Vous vous sentirez plus confiant(e), plus sûr(e) de vous

Ca a été pour moi l’effet à la fois le plus marquant mais aussi le plus surprenant. Je me suis sentie capable. Le fait de me dépasser, de me fixer des objectifs toujours plus grands, et de les atteindre les uns après les autres, ont développé cette confiance en moi qu’il me manquait souvent. « Strong is the new pretty » dit-on, et c’est vrai ! Je me suis sentie plus forte. Si je pouvais courir 3, 5, 7, 10 km, je pouvais affronter bien d’autres défis. Et puis prendre soin de moi, manger sainement m’ont débarrassé de cette culpabilité pesante. Je me sens mieux et ça se ressent. Je suis à l’aise dans mon corps, je ne suis plus embarrassée par un corps qui n’est pas le mien et même s’il est loin d’être « parfait » il me convient, enfin 🙂 .

2. Vous aurez plus d’énergie

Alors ça aussi c’est surprenant ! Plus j’en fais, plus j’ai d’énergie. Et au contraire, si je ne prends pas le temps de m’entrainer, de me dépenser positivement, une vague de fatigue m’envahit. Alors si vous pensez être trop fatiguée pour faire du sport, détrompez-vous, vous retrouverez en vous une énergie insoupçonnée.

3. Vous dormirez mieux

Alors oui vous aurez un regain d’énergie mais pas de panique, vous dormirez beaucoup mieux. Quelque soit la forme d’exercice (une promenade, une balade à vélo, 1h à la piscine ou une sortie running), les endorphines que vous produirez vous feront dormir comme un bébé. Non, mauvais exemple, ça c’est une expression de personnes qui n’ont pas de bébé à la maison ! Vous dormirez comme une masse et ça c’est bénéfique pour tout votre organisme.

4. Vous penserez mieux, vous travaillerez mieux

Plus reposée, plus en forme, vous penserez également mieux. Si comme moi vous avez un travail intellectuel (je suis juriste), toute la journée derrière un bureau, ne négligez pas l’exercice. Je me sens plus concentrée, plus efficace. Plus confiante, je me sens capable de m’atteler à de plus gros projets. Je n’ai plus mal au dos non plus et ça, ça relève presque du miracle pour moi.

5. Vous ne vous sentirez plus à l’écart

Je parle ici peut-être pour moi même mais j’ai toujours été un peu complexée de ne pas faire partie des « sportifs ». Ce n’est certainement pas le cas pour tout le monde mais ayant un mari très sportif, des amis, des collègues sportifs, je suis toujours sentie un peu à l’écart. Le sport n’était pas pour moi. Leurs conversations, je ne les comprenais pas vraiment. Tout ceci me semblait inaccessible. Plus maintenant 🙂

IMG_6180-32

6. Vous (re)prendrez plaisir à vous habiller

Pouvoir s’habiller comme on en a envie (ou presque). Ne pas se trop se poser de questions. Mettre un short, une jupe plus courte. Tout ça était différent sans le sport.

7. Votre peau sera plus jolie

Mieux manger, mieux s’hydrater, faire de l’exercice, votre peau vous remerciera. Votre teint sera plus lumineux. Plus besoin de maquillage (enfin juste le strict minimum).

8. Vous vous sentirez plus sexy

Se sentir bien, bien dans son corps, bien dans sa peau, les autres le ressentent. Libérée des gros complexes, libérée du poids de la culpabilité, vous êtes plus libre dans votre corps et votre esprit. Vous vous sentez bien, quoi que vous portiez, même si vous portez… rien du tout 🙂

9. Vous vous sentirez plus heureux(se)

La vie, la famille, le boulot, l’amour… Vous serez au milieu de tout ça. Acteur(rice) de votre vie. Vous apprécierez les petites choses de la vie autant que les grandes (tiens, tiens, ça me dit quelque chose !).

10. Et bien sûr, vous perdrez du poids

C’est évident bien sûr. C’est même pour beaucoup un objectif. Ca l’a été pour moi au début. Et puis très vite je ne me suis plus focalisée là-dessus. Le bien être en premier. Et les kilos s’envolent (bon ok, ils rampent peut-être). Et parfois les kilos reviennent, 1 ou 2 mais ce n’est pas grave, au contraire, il s’agit de muscles. Votre silhouette s’affine, se tonifie.

IMG_6183-52

Bien sûr il s’agit là de mon expérience personnelle et j’occulte les bobos et autres petits tracas liés au sport tout simplement parce qu’en comparaison avec les effets positifs, ils sont insignifiants.

Prenez quand même quelques précautions avant de vous (re)mettre au sport. Allez-y très progressivement, étape par étape. Ne vous lancez pas dans des challenges inatteignables. Et puis si vous avez des doutes sur quelque contradication médicale à la pratique d’un sport ou d’une activité physique, consultez votre médecin.

Et vous, vous avez découvert le sport et ses bienfaits récemment ? Vous étiez déjà sportif(ve) ? Vous n’aimez pas ça du tout (et c’est tout à fait votre droit !) ?

A bientôt <3

Posted by:Omacandco

13 replies on “Sport \ Ce que le sport m’a apporté, 10 effets positifs

  1. Que ça donne envie tout ça. J’ai laisse toute forme de sport depuis janvier a cause d’une accumulation de pépins de santé et de fatigue et je regrette. Je souffre énormément du dos et le sport en devient thérapeutique ! J’ai presque hâte d’être a la rentrée pour m’y (re)mettre. Je te dirais les bénéfices que j’en tire ;). Mais je suis déjà convaincue de tout ce que tu raconte (j’ai eu fait pas mal de sport avant d’avoir des enfants…)
    Bises

  2. Super article ! Moi aussi, je me suis remise au sport et je constate tous ces effets positifs que tu décris si bien, même si mes objectifs sont encore ceux d’une débutante, que je suis. A quand un running belgo-sporty-mums ? 😉

  3. super mais comment s’y prendre et quel sport pour toi a quel rythme et tout ca, moi j’en creve d’envie mais le premier pas j’arriiiiive paaaaas 🙁

  4. ahhh le sport… j’avoue que pour moi, la courses ça m’a toujours semblé être un sport d’extraterrestres 😉 courir, quelle idée ?? (car impossible pour moi de faire 50 mn sans être essoufflée…)

    pourtant, j’ai fait un mini pas cette année après 15 ans d’abstinence de sport, en commençant le Pilates, et c’est vrai qu’en l’espace de peu de séances, j’ai vu la différence (tonicité, souplesse…) j’ai malheureusement eu du mal à m’y tenir, comme il y avait des pauses imposées à chaque vacances scolaires, j’avais un mal fou à y retourner après… 🙁
    heureusement au boulot, nous avons droit à des cours de Yoga, toutes les semaines, et j’espère bien pouvoir m’y remettre dès la rentrée, c’est nettement moins physique que la course, mais au moins, je fais un peu de sport.
    en tout cas merci de nous faire partager ton expérience, je trouve ça très enrichissant
    Bonne fin de semaine

    1. M’en parle pas! Courir c’était pour moi l’horrible souvenir du lycée et de souffrir sur la piste d’athlé. Mais la course à pieds c’est comme tout, ça s’apprend, petit à petit 🙂 il n’y a pas de sport mieux que d’autre, juste celui qui te convient le mieux 🙂

  5. Encore un super article !! J’étais allergique au sport depuis des années. DH m’a inscrite à un club de zumba à mon insu, je ne pouvais pas faire machine arrière ! Je le remercie encore, ça me donne une pêche d’enfer ! 🙂 Bises

Laisser un commentaire