Site icon Les petits papiers…

Sport \ savoir renoncer

Le sport c’est une histoire de dépassement de soi. De conquêtes. D’épreuves et de réussites. Sans tout ça la motiviation serait bien difficile à mobiliser au quotidien.

Mais parfois, le sport c’est aussi l’échec. L’objectif trop haut. Le renoncement.

Il y a quelques mois, je me suis inscite à une course mythique dans ma région d’origine: le Trail de la Côte d’Opale. 14km dans le sable et les dunes. 14km d’un paysage à couper le souffle. 14km qui en valent 20…

Cet été nous y étions allés en repérage cet été avec mon mari. Nous avions fait 12km. C’était dur, très dur.

Et puis la rentrée, les semaines de travaux à la maison, le boulot jusqu’au dessus de la tête… je n’étais pas prête. Jusqu’à la semaine avant le départ je n’avais pas pris de décision quant à ma participation mais au fond de moi je savais. Si j’y allais, j’allais dans le mur. C’était trop pour moi.

Je n’y suis donc pas allée. Mon mari oui. Et au final j’ai eu raison. Il me connait bien. Il connait mes limites. C’était trop difficile pour moi, il me l’a confirmé.

Je suis donc restée à la maison. J’ai géré les travaux (enfin essayé de gérer le ménage conséquent), je me suis occupée. J’ai rempli mon weekend jusqu’à déborder.

Mais ce n’est que partie remise ! Car même s’il faut accepter l’échec, il ne faut pas se résigner.

Et ça, ça marche pour tout dans la vie, vous ne trouvez pas ?

A bientôt <3

Quitter la version mobile