« Bonjour moi c’est Odeline et je suis blogueuse. »

Bienvenue à la réunion des blogueuses anonymes…

Oui c’est aussi difficile que ça à sortir… J’ai beaucoup de mal à « avouer » que je suis blogueuse.

Autant c’est un plaisir pour moi de partager, de constamment essayer de penser à de nouveaux sujets, de nouvelles idées (parfois), autant quand il s’agit d’en parler, je suis mal à l’aise.

Entre cette image de « profiteuse » qu’ont ceux qui côtoient un peu l’univers des blogueurs et celle de la fille qui partage son intimité qui n’intéresse personne qu’ont ceux qui n’ont jamais lu un blog, je n’ai pas toujours le courage ou l’envie de me justifier.

Et puis c’est une question plutôt difficile à vraie dire.

IMG_3392-12

Et pourtant, je le redis, j’aime mon blog, ce qu’il m’a apporté et ce qu’il m’apporte tous les jours. Ce qu’il m’apporte, pas me rapporte. Je parle ici de relations humaines.

Certain(e)s d’entre vous me suivent depuis le début. Chacun de vos mots, de vos likes, de vos commentaires me décroche un sourire et à chaque fois je me dis que tout ça en vaut la peine.

Parce que oui, parfois je doute. A quoi bon?… Un blog c’est beaucoup de travail, d’effort et d’organisation. Bien sûr que j’aime ça mais voyez-vous, quand la vie déborde et le quotidien m’emporte dans sa vague, je me demande si je ne devrais pas juste laisser tomber.

Mais voilà, mon blog c’est une histoire de mots, de photos, de messages, de visages, de sourires, d’amies… Mon blog c’est une histoire de partage avant tout.

Et cette histoire de collab’ alors ?

Même si c’est ce que je préfère, c’est difficile de faire du pur ‘content’ plusieurs fois par semaine. Parfois un petit coup de coeur, une brève ou une collab ça fait du bien pour combler 🙂 Et tant que c’est fait avec sincérité et bon coeur, c’est toujours autant de plaisir.

Mais parfois aussi je suis débordée par les collaboration. Je dis oui, je suis séduite, j’y crois et je dois les enchainer…

IMG_3396-22

Si vous me suivez, vous avez peut-être remarqué que j’essaie toujours d’intégrer mes collaboration du mieux que je peux. Je les sélectionne prudemment. Mon plaisir? Le story-telling. C’est à chaque fois un défi. Mais c’est pas facile et si j’ai pas l’idée directe quand on me propose, alors je refuse ou je reporte

Alors oui c’est cool de recevoir des trucs franchement. Je vais pas faire ma blasée quand même. Mais ça ne fait pas tout et surtout les « cadeaux » et produits ne rédige pas le blog à votre place.

Il y a l’idée, les photos, l’histoire à rédiger… Bref, je ne vais pas vous faire un essai mais les collab’ c’est du win-win. Enfin, à vrai dire, c’est surtout du win pour les marques (sinon elles ne le feraient pas, n’est-ce pas?)…

Bref, je blogue mais je me soigne… avec ce blog.

A bientôt <3

Posted by:Omacandco

6 replies on “Maman \ Pourquoi je tiens un blog…

  1. Un grand merci pour ton article, où je me retrouve complètement dans le fait de ne pas trop oser dire que tu es blogueuse.
    J’ai ouvert mon blog il y a seulement un mois, mais cela fait des années que l’envie était là. À chaque fois que j’étais sur le point de me lancer j’avais peur. Peur de n’intéresser personne, peur de la réaction de mon entourage, peur des remarques, des critiques.
    Aujourd’hui mon blog existe, je n’en parle pas trop autour de moi, c’est mon petit jardin secret, mon lieu de détente car avant tout chose, on ouvre son blog pour soi❤️💋

  2. Moi aussi je me retrouve complètement dans cet article. Jusque là j’avais vu des personnes qui avaient peur d’être lue par leur entourage seulement, moi ce qui m’effraie c’est vraiment le jugement. « Tu perds ton temps, ça sert à rien, tu devrai bosser tes cours… ».

    J’ai très récemment ouvert mon bébé blog et personne n’est au courant, Ni la meilleure de mes amies ni mon chéri…

    J’ai peut-être loupé ça dans ton article mais l’a tu dis aux personnes qui te sont les plus proches ?

    Bises 🙂

    1. Oui évidemment. Mes proches sont au courant, ils sont même impliqués. Par contre mes potes c’est plus compliqué. Ils sont maintenant au courant mais ça a pris du temps et quand ils l’ont appris ils m’ont bombardé de questions. C’était très bienveillant même si intimidant

Laisser un commentaire