Site icon Les petits papiers…

Ces petits riens \ dans la chambre d’un (bientôt) 4 ans

Quand on a bientôt 4 ans, on est un petit grand.

Quand on bientôt 4 ans, on n’a (presque) plus une chambre de bébé.

Dans la chambre d’un bientôt 4 ans, les doudous côtoient les monster trucks et les dinosaures.

Dans la chambre d’un bientôt 4, traîne sur le chevet l’histoire du soir préférée, juste à côté du réveil qui indique quand il est l’heure de se lever.

Dans la chambre d’un bientôt 4 ans, il y a un petit pot qui traine dans un coin « au cas où », même s’il n’a jamais servi, c’est rassurant de le savoir là.

Dans la chambre d’un bientôt 4 ans, on colle un poster de dinosaures sur son armoire de bébé.

Dans la chambre d’un bientôt 4 ans, l’armoire de bébé devient trop petite pour accueillir les vêtements de grand.

Dans la chambre d’un bientôt 4 ans, les pyjamas Star Wars côtoient ceux colorés des personnages que l’on aimait tant plus petit.

Dans la chambre d’un bientôt 4 ans, les jeans et pantalons de « ptit mec » envahissent les tiroirs, même si maman trouve les leggings et les sarouels tellement plus mignons.

Dans la chambre d’un bientôt 4 ans, on accumule les doudous parce qu’on n’a que bientôt 4 ans après tout.

Dans la chambre d’un bientôt 4 ans, on a déjà une petite collection de livres dans la bibliothèque, certains en français, d’autres en anglais et même un ou deux en néerlandais il parait.

Dans la chambre d’un bientôt 4 ans, il y a déjà les premiers souvenirs ramenés de vacances qui trônent fièrement sur l’étagère.

Dans la chambre d’un bientôt 4 ans, on a gardé certains jouets de bébé, mais seulement les préférés.

Dans la chambre d’un bientôt 4 ans, on a aussi gardé son mobile si léger parce qu’on ne voyait pas bien pourquoi il faudrait s’en séparer.

Dans la chambre d’un bientôt 4 ans, il y a une boîte à merveilles sous le lit où l’on range tous ces petits trésors avec lesquels on monte se coucher chaque soir.

Dans la chambre d’un bientôt 4 ans, les doudous envahissent même le lit, enfin surtout les 3 Pacos qui nous suivent depuis le berceau.

Et puis dans la chambre d’un bientôt 4 ans, il y a encore le tout premier pyjama accroché, comme pour se rappeler qu’avant d’avoir bientôt 4 ans, on a été si petit.

A bientôt <3

Quitter la version mobile