Certes, ce n’est pas un sujet tout frais pour moi Archie ayant déjà 4 ans et demi. Et pourtant c’est un sujet que j’aborde très souvent avec mes collègues ou mes copines qui sont en plein dedans.

Le titre de ce billet vous semblera peut-être un peu fort mais oui, la fin du congé maternité et la reprise du boulot ont été positifs pour moi.

SONY DSC

La maternité, cette image d’Epinal

On nous présente la grossesse comme une période d’épanouissement merveilleuse, l’accouchement comme le plus beau jour de notre vie et la maternité comme une révélation de son vrai soi, son soi maman.

Bien sûr la vérité en est tout autre, mais ça les mamans le savent déjà que trop bien et les futures mamans… n’ont pas encore besoin de savoir :).

Ce qui va suivre ci-dessous ne concerne pas tout le monde, pas toutes les mamans ou tous les papas. Je sais que pour certaines mamans (beaucoup ?) reprendre le chemin du travail à la fin du congé maternité est une démarche très difficile et parfois même un choc émotionnel. Et puis il y a les autres. Les comme moi…

Pourquoi j’ai bien vécu la fin du congé maternité

Mon fils est né en septembre. C’est joli septembre. Sauf qu’après viennent très (trop) vite octobre, novembre, décembre, la pluie, le froid, le manque de lumière. En septembre, le papa avait pris quelques jours de congés. Les premières semaines ont été folkloriques, comme pour tout le monde mais à deux on gérait. Quand il a fallu qu’il retourne au travail, ça a été une toute autre histoire. Jours après jours, semaines après semaines, ma seule hâte était que son papa rentre.

Au début c’était histoire d’enfin pouvoir prendre une douche et puis au fur et à mesure c’était histoire de pouvoir parler à un adulte. J’adorais passer tout ce temps avec mon fils et de le voir se développer si rapidement. Cette partie de la maternité est vraiment absolument merveilleuse. Mais voilà, je n’avais personne à qui en parler car ma famille est à l’étranger et beaucoup de mes amies n’avaient pas (encore) d’enfant.

SONY DSC

 Et pourquoi j’ai aimé retourner bosser

Les mois s’enchainent. Un, puis deux, puis trois et enfin quatre… Nous avions trouvé une chouette gardienne pour notre fils et au moment de reprendre le chemin du travail j’étais à l’aise. Contente même. Et ce jour-là, j’ai passé une bonne journée. Je me suis (bien) habillée, je me suis maquillée et j’ai mis des talons. Encore aujourd’hui alors que mon fils a 4 ans, je me souviens de la robe que je m’étais achetée pour l’occasion. J’ai repris possession de mon bureau, rencontré les nouveaux collègues, déjeuné avec tout le monde et surtout j’ai discuté, de tout, de rien, pas d’enfant, enfin pas trop 🙂  

Au moment de récupérer mon fils, j’avais le cœur léger. J’étais heureuse de le retrouver, de sentir son petit cou, de savoir que tout s’était bien passé. Sa gardienne était surprise de ne pas avoir eu de nouvelles de moi de la journée « si quelque chose ne s’était pas bien passée, tu m’aurais prévenue » lui ai-je répondu.

Mon entourage m’a plaint au moment de mon retour au boulot. « Ça a été? », « il ne t’a pas trop manqué ». Bien sûr qu’il m’a manqué, beaucoup. Mais je n’ai pas oser avouer que je me sentais mieux au boulot et que de rester à la maison pendant 4 mois avait été bien plus difficile.

Se sentir femme, complète, pour moi, ce n’est pas seulement être une mère. C’est un épanouissement important, c’est vrai, mais de se sentir utile, professionnelle, l’est tout autant. Et puis causer avec des « grands » c’est quand même autre chose !

A bientôt <3

Posted by:Omacandco

2 replies on “Maman \ Pourquoi j’ai été contente de reprendre le travail après le congé maternité.

Laisser un commentaire