Les enfants nous rendent-ils heureux ?

« Les enfants, tu verras, ce n’est que du bonheur ! », dit-elle inlassablement les doigts croisés dans le dos.

Alors ce n’est certainement pas très politiquement correct de répondre ceci mais : non, les enfants ne rendent pas plus heureux. C’est du moins la conclusion assez tabou de plusieurs études scientifiques et académiques conduites ces dernières années. J’étais d’ailleurs tombée il y a quelques temps sur ce (vieil) article du New York Magazinesubtilement intitulé « All Joy and no Fun. Why parents hate parenting ». Lisez-le (à l’aide de Google translate si nécessaire), il est assez… troublant.

Selon l’auteure du texte (et basée sur moultes études), les parents ne sont pas plus heureux que la moyenne, au contraire, ils seraient même souvent plus malheureux que la moyenne. Plus stressés, plus épuisés, plus désillusionnés…

Ouch…

On est vraiment si malheureux ?

Malheureux ? Non certainement pas. Ce n’est d’ailleurs pas ce que les études disent. Elles disent qu’en moyenne les parents ne sont pas plus heureux que les autres (et peut-être un peu moins…).

S’occuper des enfants est parfois ressenti comme une « tâche » lourde qui nous pèse sur les épaules. La sollicitation constante peut être épuisante. Franchement, qui ne s’est jamais senti soulager d’arriver au boulot et de prendre son café au calme sans entendre pour la 627ème fois le mot « mamaaaaan!! » (ou « papaaaa! » évidemment) ?

Moins de temps libre, de liberté, d’autonomie. Plus de responsabilités, d’inquiétudes et d’organisation à gérer.

Oui mais…

Oui mais le bonheur ce n’est pas ça selon moi. Le bonheur ne se mesure pas par ses tâches quotidiennes et la parentalité ne se résume pas à ses contraintes. Surtout, le bonheur, ce n’est pas un objectif, mais un état. Et on peut (la plupart du temps) être aussi heureux qu’on décide de l’être.

N’empêche que cet article m’a fait réfléchir. Parfois, je l’avoue, j’ai du mal à accepter ma condition de parent. Mon fils me comble d’amour au quotidien. Cependant, certains jours où je ne suis pas en forme, où je manque de confiance, j’ai beaucoup plus de mal à m’occuper pleinement de mon fils. Et ces jours là je culpabilise énormément. Et cette culpabilité ne me rend certainement pas heureuse…

Alors dites-moi, pour vous, c’est quoi le bonheur en famille? Le vivez-vous souvent ? Honnêtement ? Diriez-vous que vous êtes globalement plutôt heureux d’être parent ?

A bientôt <3

 

Posted by:Omacandco

Laisser un commentaire