Le dépaysement à deux pas de chez soi

Ce n’est pas parce que nous ne partons pas en vacances loin de chez nous que nous ne pouvons pas nous sentir dépaysés. En effet, la Belgique regorge de petits bijoux naturels, certains très connus, d’autres beaucoup moins.

C’est le cas de la réserve naturelle de Furfooz, située à côté de la gare de Gendron-Celles, le long de la Lesse.

Chaussures de marche aux pieds, casquette vissée sur la tête et couverts de crème solaire, nous voilà parés pour une belle échappée. En route vers la gare la plus proche de chez nous.

IMG_9904IMG_9909

On s’occupe comment dans le train ?

« On va prendre le train ?! C’est trop bien ! » ont été les premiers mots d’Archie lorsque nous lui avons annoncé le moyen par lequel nous nous rendrons jusqu’au parc de Furfooz.

Voyager en train en famille en Belgique, c’est facile ! Déjà parce que la Belgique n’est pas un grand pays, les trajets en train ne durent jamais une éternité. Mais aussi grâce aux tarifs avantageux offerts aux familles par la SNCB ! En effet, grâce à la formule Free 4 Kids, les enfants (maximum 4 par adulte payant) jusque l’âge de 12 ans voyagent gratuitement avec leurs parents (ou grands-parents, ou tonton, ou tout autre accompagnant) !

Même si les enfants sont enthousiastes à l’idée de prendre le train et que le trajet dure moins de 2h, il n’en reste pas moins difficile, pour un enfant de 4 ans, de rester en place à admirer le paysage. Ce qui est le cas d’Archibald !

Mais, saviez-vous que lorsque vous voyagez avec un enfant, vous pouvez demander gratuitement et ce, tout au long de l’été, votre Kids Pack ? Il s’agit d’une petite farde contenant des jeux et des gadgets pour les enfants. D’ailleurs, le ballon offert avec le pack nous a occupé pendant bien 20 minutes !

Nous avions également emmené un magazine. Vous savez, un de ces magazines pour enfants qui offrent des petits jouets. Ici Archibald a reçu sa première tablette !

Comme nous partions en randonnée, nous ne pouvions pas nous charger outre mesure. Mais entre le Kids Pack, le magazine et le petit encas, nous n’avons vraiment pas eu le temps de nous ennuyer !

IMG_9922IMG_9928IMG_9929IMG_9930IMG_9931IMG_9937IMG_9939IMG_0103IMG_9946IMG_9920IMG_9949

La réserve naturelle de Furfooz

Une fois arrivés à Gendron-Celles, il nous a suffi de traverser la route pour atteindre le sentier qui nous a mené, en longeant la Lesse, à la Réserve Naturelle de Furfooz.

IMG_0089IMG_0092IMG_9973IMG_9975IMG_9976

Et là, c’est le dépaysement assuré !

Une promenade de 4 km parcourt la réserve protégée. Bien que nous ayons croisé plusieurs personnes, nous avions, la plupart du temps, l’impression d’être seuls au milieu de la nature. Jugez plutôt :

Archie s’est amusé à explorer les grottes où se cachent peut-être des lutins et des fées ainsi que les ruines de l’époque romaine et médiévale à la recherche d’un soldat éventuellement perdu. Il a escaladé les roches qui jonchent le sentier, couru pour faire la course avec son papa et il a même fait la discussion avec le guide de l’accueil du parc pour s’assurer avec un expert qu’il était bien vrai qu’il y avait eu un château ici. Pas de doute, le parc de Furfooz convient particulièrement bien aux promenades en famille.

Avec une grotte bien nommée « le Trou qui Fume », je peux vous assurer qu’il est facile de réveiller l’imaginaire des enfants (et le vôtre !).

Pour l’heure du pic-nic, la buvette du parc, située le long de la Lesse et intitulée La Flobette, est idéale si vous désirez reprendre des forces dans un cadre champêtre qui plaira à vos enfants !

Et puis, il y a la vue. Epoustouflante !

IMG_9980IMG_9981IMG_0002IMG_0008IMG_0011IMG_0015IMG_0020IMG_0026IMG_0031IMG_0039IMG_0042IMG_0045IMG_0047IMG_0050IMG_0061IMG_0068IMG_0072IMG_0078IMG_0079IMG_0084IMG_0085

Sur le retour.

Dans le train du retour, j’ai entendu Archibald glisser à l’oreille de son papa « je ne pensais pas trop que ça serait bien la promenade de maman mais c’était encore mieux que je pensais ».

Sortir de la routine, s’imprégner d’autres paysages, odeurs, ambiances, oublier les courses, les corvées, et surtout laisser nos enfants courir à l’air libre, leur faire écouter les chants des oiseaux et s’inventer des histoires, pour nous c’est ça, la vraie vie !

En fin de journée, nous lui avons promis que nous y retournerions pour faire la fameuse descente de la Lesse en kayak avec lui, accessible dès l’âge de 5 ans ! De plus, il est facile et avantageux de s’y rendre en train avec les B-Excursions Descente de la Lesse !

A bientôt <3

Posted by:Omacandco

Laisser un commentaire