Ces petits riens \ Mes pires erreurs de lessive

Miele #laundryexperience 180619_17Miele #laundryexperience 180619_18

Il y a un peu plus d’un an j’expliquais dans une lettre ouverte à Monsieur AEG ma routine de ménagère parfaite… mouarf ! Non je sais bien que vous n’être pas dupes, je suis bien évidement une quiche en lessives.

Cette semaine j’ai récidivé en acceptant une invitation à un évènement, cette fois-ci organisé par la marque d’électroménager Miele pour nous présenter les machines TwinDos. La promesse de cet évènement : m’apprendre à faire les lessives… comme il faut.

Tout ça en une soirée… Ambitieux les mecs parce qu’il y a du boulot… Parce que voilà moi :

J’utilise toujours les mêmes 2 programmes pour tout

J’ai treize programmes sur ma machine et j’en utilise royalement… 2 ! Le programme long et le court. Levez la main si vous êtes aussi coupable de fainéantise du programme… Ne soyez pas timides, je sais qu’on est plusieurs.

L’animatrice de l’évènement, nous l’appellerons Madame Miele, m’a appris qu’en fait, si ma machine a autant de programmes, c’est parce qu’ils ont une utilité, pas pour faire cool et sophistiqué et encore moins pour confondre le novice en lessive qui n’osera pas mettre ses slips/culottes à laver sans l’assistance dirigée de son/sa mère/frère/oncle/grand-mère… (rayez la mention inutile).

Madame Miele m’a dit qu’un bon résultat de lavage dépendait en réalité de 4 facteurs :

La température : pour un nettoyage hygiénique, vous devez laver à une température plus élevée. A partir de 60°C, vous allez par exemple tuer les acariens (important à savoir pour les personnes allergiques). Monsieur AEG lui m’avait dit de tout laver à 20 degrés mais il devait sûrement parler de tous mes vêtements de créateurs hyper branchés (que je n’ai pas…).

Le temps d’action : pour éliminer les taches tenaces comme la sauce tomate sur un t-shirt blanc, il faut un certain temps pour que les ingrédients actifs du produit de lessive puissent bien agir sur la tâche. Certains lave-linge ont même une fonction spéciale « trempage ». Le mode 30 minutes il ne lave pas vraiment en fait ? Ah bah flûte.

L’action mécanique : pour un bon résultat de lavage, les vêtements doivent circuler dans le tambour afin que l’eau et le produit de lessive pénètrent bien dans les vêtements. Heureusement, les lave-linge d’aujourd’hui y veillent soigneusement. Mmmmmhh… Peut-être que je devrais arrêter de bourrer mon tambour jusqu’à l’explosion.

La chimie : autrement dit, le produit de lessive. Une lessive contient différents types d’enzymes qui agissent sur des saletés et taches bien spécifiques. Il faut des enzymes différentes pour éliminer une tache de graisse ou une tache de café / thé. Les lessives, je les ai toutes essayées je pense !

Donc pour être lavé de façon optimale, chaque type de vêtement, chaque type de tissu a besoin de son propre mélange de ces 4 facteurs. L’association idéale de ces 4 facteurs a déjà été déterminée au préalable pour la plupart des vêtements. Ce sont les programmes sur nos machines.

Et ça c’est la tête de celle qui vient de comprendre le sens de la vie que sa machine a un sens :

Miele #laundryexperience 180619_28

Mes jeans ont des tâches blanches toutes dégueux surtout au repassage

Bah ça c’est à cause de la lessive. Il faut donc les laver sur l’envers et utiliser seulement une petite quantité de lessive couleur liquide. Une. Petite. Quantité… Pas la demi-bouteille par lessive. Bon, ok…

Les vêtements de sport fouettent toujours même après lavage

Pour que les vêtements de sport ne sentent pas le fennec après la lessive, il faut les laver avec le programme spécial sport et surtout (!!) une lessive sport. La lessive sport contient – tout comme le déodorant – des ingrédients qui vont neutraliser les odeurs désagréables. Madame Miele m’a donné un flacon de lessive sport pour tester. Je vous dirai ce que j’en pense quand je retournerai à la salle en 2033.

Ça c’est la photo de celle qui avoue que ses vêtements de sport fouettent sous les bras. Toutes les autres sont de vraies princesses apparemment et les princesses, comme tout le monde sait, elles ne transpirent pas, elles brillent.

Miele #laundryexperience 180619_32

 

 

Je ne sais toujours pas comment laver un vêtement à rayures

Alors là j’aurais envie de vous dire « facile, avec les autres vêtements à rayures ! ».

C’est une solution, non ? Bon sinon,  pour les vêtements de plusieurs couleurs, il faut les laver avec la couleur la plus claire. Il faut juste s’assurer que la couleur est bien fixée (avec du vinaigre et ça, c’est ma maman qui me l’a dit !).

Miele #laundryexperience 180619_64Miele #laundryexperience 180619_65Miele #laundryexperience 180619_67

Je mets beaucoup de lessive parce que plus il y a de lessive, mieux c’est non ????

Bah non en fait… Le « surdosage » est le problème le plus fréquent et la cause de nombreux problèmes de lavage. En raison de l’utilisation excessive de lessive (et cela, combiné à un lavage continu à basse température – 20° et 30°), les résidus de lessive s’accumulent dans la cuve (l’espace sous le tambour). Et là c’est un vrai bouillon de culture : les algues se développent tranquilou-pilou et ça chlingue !

Et si votre machine fleure bon les égouts en plein soleil (mioum), il est peut-être temps de la laver. Oui, moi aussi je pensais qu’il suffisait de laisser la porte ouverte pour « l’aérer ». Mais non. Idéalement il faudrait :

Chaque semaine : laver une fois par semaine avec de la poudre pour linge blanc. La poudre a un effet « scrub » sur l’intérieur de votre appareil. Si en plus on peut laver à 90° c’est encore mieux. L’eau chaude assure non seulement un nettoyage hygiénique, mais rince également tous les résidus de lessive laissés dans la cuve et dans les tuyaux.

2 à 4 fois par an : nettoyer votre machine avec un nettoyant pour machine avec un produit à mettre directement dans le tambour, sans vêtements (programme coton – 90°). Pareil pour le détartrage.

Je ferai donc ça des fois… Enfin au moins un nettoyage puisque dans le sac que m’a donné Madame Miele, il y a un produit nettoyant pour machine.

 

Je suis convaincue que le monstre mangeur de chaussettes existe vraiment

Et là Madame Miele a confirmé que ce n’est pas une légende urbaine. OUI, mesdames et messieurs, les chaussettes disparaissent dans les lave-linge !! En effet, dans certaines machines, les chaussettes glissent par une petite fente située entre le bord du tambour et le caoutchouc et sluuuuurrrpppp (c’est le bruit de la chaussette absorbée) elle reste dans le filtre ou part direct dans l’évacuation.

Madame Miele nous a promis que ça ne peut pas arriver avec un lave-linge Miele. Là je ne peux que la croire sur parole parce que moi je n’ai pas de belle machine Miele (wink – wink).

Miele #laundryexperience 180619_55Miele #laundryexperience 180619_60Miele #laundryexperience 180619_63Miele #laundryexperience 180619_69

Et sinon mon pire défaut ? Oublier le linge dans la machine pendant… beaucoup beaucoup trop longtemps.

Et vous, quels sont vos pires défauts lorsqu’il s’agit de lessive ? Ne soyez pas timides 😉

A bientôt <3

_________________________________________________

Crédit photos : Miele Belgique

6 commentaires

  1. merci pour cet article, comme toi j’utilise 2 (maxi 3) programmes 🙂
    Pour les odeurs, depuis que j’utilise un déo maison (coco, bicarbonate, maïzena), plus de pb d’odeur sur les vêtements… et avec un peu de vinaigre blanc dans la machine, tu résous beaucoup de pb d’odeurs machine

Laisser un commentaire